COUP DE CŒUR DU MOIS: PETRE INSPIRESCU

de-0531-462494-front

La scène électronique nous présente un large panel de sonorités à l’heure actuelle. Certains préfèrent, en généralisant (et j’insiste), la Techno pour son aspect hypnotisant, d’autres la House pour sa capacité à conférer un groove ou bien la Deep House pour les adeptes de mélodies entrainantes. Mais peu importe le genre, quand bien même il reste très difficile de « classer » une musique ; dans tout ce mélange s’inscrivent de nouveaux horizons musicaux qui entraînent une conception différente des bases déjà établies. Que ce soit au niveau de la structure, de l’atmosphère, et surtout, à mon sens, de l’intention musical. C’est pourquoi je me suis attaché à quelque chose de particulier dirais-je, aux sonorités plutôt minimalistes, au caractère expérimental. Il s’agit du compositeur roumain trentagénaire Petre Inspirescu ! Ne serait-ce que pour argumenter à la fois simplement et efficacement mon choix, voici la track que je tiens à partager : https://www.youtube.com/watch?v=AkDQLEBAYaA

L’originalité est probablement le mot le plus représentatif de ce morceau. D’un point de vue rythmique, même si la structure semble classique en conservant la méthode de boucle, il y a un jeu très intéressant sur les Drum Hits (kick, hat, snare, etc.). Plusieurs petits éléments ou « bruits » interviennent dans la rythmique, avec une intensité différente, donnant ainsi des nuances continuellement. Cela s’accentue par l’usage d’une basse neutre mêlée à un kick, dont la vélocité diffère sur plusieurs temps. On a réellement le sentiment qu’une certaine souplesse émane du son de par ce minimalisme musical.

L’autre partie, axée sur la mélodie convient parfaitement à cette rythmique. Petre Inspirescu a tout simplement utilisé des sample de cello pour en faire une mélodie. Toutefois cette simplicité que je tends à exprimer reflète une recherche et un travail artistique pur, ce qui peut sembler paradoxal. C’est pour cela que je trouve cette musique intelligemment étonnante ! Mr Inspirescu marie à la perfection l’usage d’un instrument classique à notre chère musique électronique moderne. A cela s’ajoute quelques notes de piano amenées subtilement et, enfin, le timbre d’une cantatrice. Honnêtement, je n’ai jamais entendu quelque chose de la sorte auparavant ! Dès lors que cette voix apparait, le sentiment poétique qui nous porte durant l’écoute est d’autant plus renforcé par son lyrisme.
Finalement ce qui rend ce son incroyablement puissant, c’est ce mélange de genre, entre instrumentation classique, rythmique électronique et chant lyrique. Nous sommes clairement dans un horizon qui tend à être de plus en plus exploré actuellement mais qui trouve ici un réel point d’ancrage en exploitant les ressources des genres, construisant une atmosphère à part, envoûtante et entraînante, mélodique mais dynamique, tout en nappes et en à-coups.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s